Nicolas Dainville #MUN78320

Ensemble, faisons réussir La Verrière !

Accueil > Hors flux > Me connaitre

Me connaitre

lundi 4 novembre 2013, par Sebastien

Nicolas Dainville
Nicolas Dainville - le renouveau pour la Verrière

Parcours professionnel

Diplômé d’HEC et de Sciences Po, j’ai à la fois travaillé dans des PME, en France et en Chine, ainsi que dans le secteur public.

Je travaille aujourd’hui à la Mairie d’Élancourt et à Saint-Quentin-en-Yvelines, en particulier sur lécole numérique et le développement économique. C’est cette culture d’innovation que je souhaiterais apporter dans notre ville de La Verrière !

Je suis aussi en charge d’un groupe d’entrepreneurs à l’Assemblée nationale, "Génération entreprise", qui se bat pour la création d’emplois en France. En tant que Secrétaire général de ce groupe, j’ai notamment eu la chance d’être le rapporteur de 2 missions parlementaires sur les leviers à activer pour libérer notre croissance.

Convictions

Sans étiquette politique, je défends avant tout des valeurs qui me tiennent à cœur :

- Famille :

Interview de Nicolas Dainville

Marié et jeune papa, la Famille est pour moi une valeur fondamentale. C’est pourquoi, j’ai fondé le collectif « La Verrière pour la Famille » afin de m’opposer à la loi Taubira ouvrant l’adoption aux couples de même sexe. Je considère que chaque enfant a le droit d’avoir un père et une mère ! Je m’oppose aussi à la diffusion de la théorie du genre dans les écoles…

- Réussite scolaire :

Voulant plus d’égalité des chances à l’école, j’ai créé « La Verrière Réussite », association qui a proposé à plus de 100 familles verriéroises du soutien scolaire gratuit. Réduire l’impact de l’origine sociale dans la réussite à l’école est l’un de mes grands combats !

- Emplois :

Face au chômage de masse, mon association propose également de l’accompagnement vers l’emploi (coaching CV, entraînement à l’entretien d’embauche…). Parce que c’est l’entreprise qui créé l’emploi, la formation des jeunes à l’entrepreneuriat fait parti de nos missions.

Aux élections municipales de mars 2014, nous avons réalisé un score historique de plus de 40%. 6 membres de notre liste sont désormais élus dans le groupe d’opposition. Et aux dernières élections départementales, j’ai également participé à la reconquête du canton de Trappes. Je suis aujourd’hui Conseiller départemental suppléant aux côtés de Jean-Michel Fourgous, d’Anne Capiaux (Elancourt) et de Brigitte Rawlinson (Trappes).

Engagements

Animé par le souci des autres, j’ai participé à des tournées de rues à la rencontre des personnes sans-abris.

Je me suis aussi engagé à « Rêves d’enfance », association dont la mission est de rendre visite aux enfants malades dans les hôpitaux. Ces rencontres m’ont tant donné…

Voulant servir mon pays, j’ai suivi une préparation militaire et je suis devenu Officier de réserve dans la Marine nationale.